OMNIC soit qui mal y pense

Vieilles actualités Qu’en est-il de l’affaire OMNIC ? C’est pas le tout de se moquer de la droite. Si l’on en croit les explications du Parquet, le dossier de l’Office municipal nantais d’information et de communication serait à l’instruction. L’OMNIC, sabordé au printemps, fait l’objet d’une information pour, semble-t-il, délit de « favoritisme » Lire la suite…

Sauvons le seul journal authentiquement populaire

Presse‑O va mal. Presse‑O est plombé. L’Éclair ne passera pas l’hiver. Les commentaires sont sévères depuis quelques semaines sur les deux quotidiens de la rue Santeuil. Plantage de la régie publicitaire, baisse des ventes, pertes vertigineuses, incompétence de la direction… Bref, Presse‑O va dans le mur et risque de se manger un plan social des familles avant Lire la suite…

VigiNuc

On croyait l’affaire classée, les études reléguées au fond d’un grenier, le projet définitivement enterré. Que nenni ! EDF ressort son idée de centrale nucléaire au Carnet. Et fait donner la grosse artillerie politique, présidents des conseils général et régional en tête. En fait EDF n’a jamais renoncé à poser sa crotte dans Lire la suite…

Un seau d’eau pour Louboutin

Torride On savait Louboutin incontinent clérical, panégyriste du Puy du Fou, membre influent du Cercle des Trois-Provinces*, on l’imaginait moins en obsédé sexuel. Et pourtant, sa compil’ d’éditos récemment publiée n’est pas à mettre entre les moufles de la première rosière venue. On vous épargne les préliminaires : Hervé Louboutin s’esquinte le Lire la suite…

Ça eût payé…

Complément Joël Batteux, maire de Saint-Naz, s’est fait rémunérer en tant que président de la Stran, société de transports en commun de la ville. C’est interdit. Depuis 1986, sa paye mensuelle allait jusqu’à 15 000 F (plus avantages en nature). En 93, il a été mis fin à cette irrégularité. C’est bien. La Chambre Lire la suite…

Guichard chambré

Guichard ne paie pas d’impôts locaux ! C’est l’une des perles de la toute dernière livraison de la Chambre régionale des comptes. « Le président est dispensé du paiement de la taxe d’habitation, qui est pris en charge par la Région à la suite d’une demande présentée aux services fiscaux » peut-on lire au Lire la suite…