N°119 – sommaire

C’est pas tout ça mais Lulu vient de sortir. Le n° 119. Pas de chiffre après la virgule, juste le 119. Pile. Un numéro unique puisqu’il a été décidé qu’on ne referait plus de numéro 119. On est comme ça. Têtu·es. Toujours soigneusement irrégulomadaire (et franchement c’est pas facile à respecter, l’irrégulomadairité).Disponible Lire la suite…

N°117 – 118 – sommaire

La Lettre à Lulu n° 117 – 118 a droit à une sortie libre. Faites lui bon accueil. Aucun pass n’est exigé pour accéder à ses articles. Disponible dans les points de vente dédiés pour 3 €, en vrai papier, au comptoir. Ou en ligne, en pdf, par ici même tarif. On y lira les tentatives d’entreprises ÉCOLOS-FAUX-CULS de nous faire Lire la suite…

N°116 – sommaire

Lulu n°116, juillet 2021 dernier numéro en date, toujours irrégulomadaire et ce depuis 1995. Huit pages, 2 z’euros. Disponible en kiosque en vrai papier, avec de vrais sous au comptoir (pour savoir où le trouver en kiosque, regardez là – mise à jour à mesure de l’approvisionnement). Ou en pdf, en transaction virtuelle par ici, même Lire la suite…

Farinelli De Rugy

De Rugy rejoue Farinelli. Et il affirme ne pas plus apprécier la farine qui lui a sali le costar que le homard qui lui a salé la réputation. Mais qui parle quand François Goullet de Rugy dit « je » ? L’errance opportuniste de l’ancien vert penchant pour le bleu horizon l’a vu passer corps Lire la suite…

Région sans histoire

Les Républicains réinventent l’encre sympathique Belle performance éditoriale réussie par Christelle Morançais, l’agent immobilière sarthoise présidente LR du conseil régional et candidate à sa propre succession. Invitée par les organisateurs du prochain festival littéraire nantais Atlantide à rédiger un laïus sur l’évènement, comme les présidents du département et de la métropole, elle Lire la suite…

Prière de ne pas croire Ouest-France

Dieu mort, ses rejetons peuvent danser la carmagnole devant la future fosse des Journaux de Loire. Trois ans après le décès de François-Régis Hutin, le pédégé du groupe Sipa Ouest-France, ses héritiers reviennent sur l’une de ses promesses les plus fortes : garantir le pluralisme de la presse dans l’Ouest. L’engagement était soi-disant Lire la suite…