Faute technique !

Dans les cercles nantais, on ne chourave pas, on faute. Et encore, à peine, gestionnement. Démissionnée vite fait, la directrice de La Folle journée et présidente de l’espace féministe Simone-de-Beauvoir a une plainte aux fesses, mais la Ville, qui s’est fait ratisser, ne parle que de « fautes ». Faut dire que Joëlle Kérivin, Lire la suite…

Courage, expulsons

Les femmes et les enfants d’abord L’expulsion avec attention particulière aux concernés reçoit le label Nantes en confiance. Meurtre, violences, drogue, vol ? Rien de tout ça. Le crime à punir, c’est d’avoir investi depuis plusieurs mois une maison, inhabitée et vouée, un jour viendra, à la démolition. À la mi-août, le proprio, Nantes Lire la suite…

Les cognes de l’immobilier décomplexé

Destroyalisme Furie antisquat à la nantaise, gros bras hardis, barres à mine sans chichis. Les pros de l’immobilier nantais s’essaient à l’option casseurs et travaillent avec des gros bras. Au bout des bras, matraques télescopiques, masses et barres à mine, un bélier à l’occasion. Depuis l’été à Nantes, la nuit, le jour, avec ou sans cagoule, la Lire la suite…

La ville postcohérente

À Nantes métropole, la transition énergétique, c’est du sérieux. Pour remotiver en interne les troupes, un tantinet désabusées, et persuader le citoyen que la concertation, c’est pas du pipeau, le techno-langage s’enhardit : la « direction générale à la cohérence territoriale » devient « direction générale à la fabrique de la ville écologique et solidaire ». Beaucoup Lire la suite…

Héron héron petit patatras

Échasses gardées Arbre aux pigeons, feuilleton, énième épisodon. Même inexistant, l’échassier arboricole reste dépensier. Pour l’hypothétique Arbre aux hérons, deux nouveaux appels d’offres publics ont été lancés par Nantes métro : un « marché de contrôle technique pour la construction d’un grand héron », énième étude de faisabilité. Le couple de bestioles mécaniques Lire la suite…