La ville postcohérente

À Nantes métropole, la transition énergétique, c’est du sérieux. Pour remotiver en interne les troupes, un tantinet désabusées, et persuader le citoyen que la concertation, c’est pas du pipeau, le techno-langage s’enhardit : la « direction générale à la cohérence territoriale » devient « direction générale à la fabrique de la ville écologique et solidaire ». Beaucoup Lire la suite…