Edmond maire de Nantes

La section CFDT de la mairie prend la défense de son patron. Jugeant le titre de L’Hebdo « racoleur », une note interne du syndicat qualifie le commentaire du jugement « d’inamical », « cet article pouvant laisser entendre qu’il n’y a pas d’organisation syndicale défendant les intérêts des personnels à la Ville de Nantes ». Et la Lire la suite…

Jean-Marc essoufflé

Dans son journal électoral, Ayrault nous donne quinze bonnes raisons de voter pour lui, dont celle-ci : « Jean-Marc Ayrault saura conserver à Nantes ce souffle nouveau qui l’anime. » On ignore qui lui a soufflé cette belle promesse, quoiqu’il semble qu’il l’ait directement soufflée à son challenger Jean-Luc Harousseau, qui a fait du « souffle nouveau » son Lire la suite…

Le roi de la liste

La tête de liste a été vraiment choisie en croquant la fève de la galette des rois. À Montaigu, cette démocratie briochère du hasard a déterminé le représentant, mais pas le chef, de la liste « Poil à gratter », formée de jeunes qui se disent plus proches de Porto Alegre que de Davos. Un candidat Lire la suite…

Canons à bouchon

On a coulé un bronze pour la mairie de Nantes. Début février, un mataf galonné a officiellement remis deux rondelles de bonze, des bouchons de canon, dont un du Charles-de-Gaulle, le fameux porte-avion porte poisse. C’est sensé protéger le fût du canon des embruns, et ça s’appelle des « tape de bouche » (pas Lire la suite…