Lâchez leur les baskets !

Cher Tartempion, L’enfance, lieu de tous les délices et de toutes les souffrances, nous l’avons connue. L’adolescence, lieu de tout, itou, itou. Mais pour nos gosses, que pourrions-nous inventer qui leur rende ce passage moins difficile ? L’école, qu’est-ce que ça leur apporte ? Passée la cinquième, ils sont dégoutés à vie du Lire la suite…

Latulululu ?

Fausse noteDimanche Ouest-France, 23 janvier 2000Le supplément « Bach » du DOF a donné lieu à un joli article tout en couleur, intitulé « La Loire-Atlantique aime la musique ». En fait, une ode à la gloire du Département, couac il ne s’agissait pas vraiment d’un article, la page étant achetée par le conseil général, photos et Lire la suite…

Parle à mon quartier, ma tête est malade

Tranquille bordel ! Chez Lulu, on s’intéresse à tout et à tous, surtout à ceux qui n’intéressent généralement personne, ou pas grand monde. Ainsi en va-t-il des « quartiers », avec tout ce que cela suggère de mal perçu. Qu’en est-il exactement ? Oui ou non, la municipalité et l’État s’occupent-ils réellement de mener une politique adéquate, tant Lire la suite…

De la fumée dans le potache

Principalissade chapo Le collège René Guy Cadou à Saint-Brévin a dignement fêté l’an 2000 en procédant à une magistrale rafle. But implicite : attraper les violeurs de l’interdit “cigarette”. Moyens : 40 élèves au piquet. Le zèle antitabagique du principal Jean-Bernard Lugadet aurait dû mener à une volée de renvois, car ils sont nombreux à s’échanger les clopes Lire la suite…

Ôte-toi de moisissure

Fuite et suite Suite à l’article sur « l’art de faire moisir des vieilles dames » (Lulu n°26), les services municipaux de la Ville de Nantes font savoir qu’ils ont bien traité la demande de classement insalubre du logement en faisant injonction au propriétaire de réaliser des travaux, signalant que l’occupant était partiellement fautif, Lire la suite…

Faut pas charrier du chariot

Matérialisme L’entreprise coulait des jours heureux à Carquefou. Elle a coulé tout court. Quarante-deux licenciements, trou copieux, enquête pour escroquerie, banques estampées, bref, pas de quoi fouetter un chariot élévateur. Signe scorpion, ascendant déconfiture générale, Christian Maltaverne connait les prémices de la chute de son empire. Déjà condamné pour faux et usage Lire la suite…